lundi 6 août 2007

Contemporanéité


Cheminées en réflexion II
acrylique sur toile - 2007 - 40" x 30" (101,6 cm x 76,2 cm)

série "Usines"
www.alec5.com

Contemporanéité

Le plus difficile, pour un créateur, est de voir son oeuvre par elle même. En science, on considère que le fait de pouvoir observer un phénomène modifie déjà son état, et donc l'observation qu'on peut en faire.
Je ne suis alors pas la personne requise pour observer et comprendre mon oeuvre dans sa contemporanéité.
En fait, je dis cela suite à une remarque qui me fait encore réfléchir aujourd'hui : « Tes toiles sont contemporaines, mais pas nécessairement "actuelles" ».

...Contemporaines, mais pas nécessairement "actuelles" ... Même si je peux saisir le sens de cette remarque, je ne pourrais jamais saisir ce même sens face à mon travail. Mes sources culturelles sont-elles si inscrites dans le passé? Et de quel passé s'agit-il?

Si un critique d'art passait par là (ce blogue), je serais curieux de connaître son point de vue, je serais curieux et très intéressé de savoir où et quand il situerait mon oeuvre.
.

3 commentaires:

Bernie a dit…

Bonjour, je suis “tombé” sur votre blog (je viens moi-même d’en créer un présentant mon travail). Je ne suis pas critique d’art, mais je me sens concerné par votre question car il me semble qu’elle peut aussi être posée pour mon travail (www.bernie-artiste-peintre.blogspot.com). Dès lors, je me permets de vous donner mon avis et sentez vous libre d’en faire ce que vous en voulez.

...Contemporaines, mais pas nécessairement "actuelles".

En partant de l’histoire de l’art, je dirais, en tout cas pour mon travail, que c’est exactement l’inverse. En effet, mes créations et je crois que je peux aussi dire cela des vôtres, sont actuelles si l’on par de l’idée qu’elles sont exécutées en ce moment, maintenant, enfin bref actuellement. En revanche, l’art contemporain est un genre, comme l’art brut, l’art moderne, l’avant-garde. Pour ma part, je ne revendique pas faire partie du corpus de l’art contemporain. Par ailleurs, cet art à un réseau et des codes spécifiques dont je ne fais pas partie. En revanche, je n’ai aucun problème à accepter que mes recherches trouvent leurs références artistiques chez les grands classiques de l’art moderne ou des avant-gardes sans pour autant nier et perdre de vue qu’elles trouvent aussi leurs références dans des questions culturelles d’actualités qui sont notamment, comment faire de l’art aujourd’hui sans pour autant faire partie du genre “art contemporain” et ceci sans faire une œuvre nostalgique, aigrie, pédante. J’espère donc que mon travail à un sens même s’il est différent du standard d’aujourd’hui.

Voilà, j’espère que mon point de vue vous sera d’une quelconque utilité. Et je pense aussi qu’il faudrait plus de critiques d’art qui prennent le temps de disséquer notre travail.

Amicalement

Bernie

Alec a dit…

Bien sûr, il ne s'agit pas de savoir si cela est créé "aujourd'hui", mais de savoir si cela s'inscrit dans une mouvance actuelle. 
Ce n'est pas non plus la question de savoir si cela est à la mode ou non. Les modes passent, dit-on. Mais, dans un sens, une mode révèle tout de même son temps et, donc, est un indicateur de la mouvance dans laquelle elle s'inscrit.

Peut-être pour mieux répondre à cette question, il faudrait tout d'abord observer l'art actuel, voire définir son état. Et cela, je pense, est le rôle des historiens et critiques d'art. La part de l'artiste est de suivre son instinct.
..Mais une vision extérieure ne fait jamais de tort.

Bernie, je trouve votre travail très intéressant. Je me suis permis de mettre le lien de votre site dans ma section "À voir, à lire", dans la colonne de droite.

Merci pour votre commentaire.

Alec

Bernie a dit…

Merci beaucoup d'avoir pris le temps d'aller voir mon travail. Je mets aussi votre blog en lien sur le mien.

Au plaisir de suivre l'évolution de votre travail.

Amicalement

Bernie